Brobeck Jean-Paul - Un miroir pour trois visages
Sérieux ?


Depuis qu’elle est morte, Adèle,
La vie me paraît bien plus belle.
Depuis qu’elle est morte, Adèle,
Je ne pense plus qu’à elle.

Oh! elle n’était pas bien belle,
Ma chère et tendre Adèle.
Elle me traitait de petit gros,
Elle disait que j’avais une tête de veau.

Depuis qu’elle est morte, Adèle,
La vie est bien plus belle,
Le soleil brille plus fort,
Plus personne ne me fait du tort.

Depuis qu’elle est morte, Adèle,
Mon esprit est torturé par une question :
Il faut que je trouve une grosse poubelle
Pour m’en débarrasser pour de bon.


Depuis qu’elle est morte Adèle, finit la chanson.
Me voilà obligé de manger du saucisson.
Les photographies, reportages, textes et poemes sont la propriété intellectuelle de Jean-Paul Brobeck et ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation écrite de l'auteur.