Brobeck Jean-Paul - Un miroir pour trois visages

Chacun porte

Chacun porte au fond de lui,
Un p’tit coin de paradis ;
Mais il faut, pour le voir mieux,
Savoir fermer les yeux.

Chacun porte au creux de sa main,
Toute l’espérance de demain ;
Mais si un jour, tu veux récolter,
Il faut d’abord apprendre à semer.

Chacun porte sur son visage,
Les fatigues d’un long voyage ;
Car d’illusions en soleils perdus,
Il avance vers l’inconnu.

Chacun porte au fond de son coeur,
Le bonheur ou le malheur ;
Et, si un jour, tu veux te trouver,
C’est vers toi, qu’il faut marcher.

Les photographies, reportages, textes et poemes sont la propriété intellectuelle de Jean-Paul Brobeck et ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation écrite de l'auteur.