Brobeck Jean-Paul - Un miroir pour trois visages

Entre “veux” et “peux”

En Veux et Peux,
Il n’y a qu’une petite différence,
Une lettre que l’on change,
La vie qui s’arrête ou qui recommence.

Entre vouloir et pouvoir,
Il est en de même.
C’est la volonté qui tue le noir
Par un simple “je t’aime”.

Monde tiraillé
Entre le coeur et l’esprit,
Entre la raison et le coeur,
Mais choisir le bonheur,
C’est aussi choisir la vie,
Par la magie,
Du verbe Aimer.

Un monde sans amour
Est un monde sans Vie,
Un monde triste et gris.
Un monde sans amour
Est un monde sans espoir
Sais-tu pourquoi, chaque soir,
Je prononce trois mots dans le noir ?


Les photographies, reportages, textes et poemes sont la propriété intellectuelle de Jean-Paul Brobeck et ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation écrite de l'auteur.