Brobeck Jean-Paul - Un miroir pour trois visages

Un plus un.

S’il est vrai qu’un plus un font deux,
Comment voudrais-tu que je sois heureux ?

J’ai toujours cherché à être un,
A n’avoir qu’un seul visage,
A me fondre dans le paysage,
A distinguer le mal du bien,
A être vraiment moi-même;
A ne pas brader mes “ je t’aime “.

S’il est vrai qu’un plus un font deux,
Je suis sûr de n’être jamais heureux;
Car je rêve depuis toujours
De résoudre l’équation d’amour.
Un plus un font un;
Une nouvelle entité,
Un nouvel être est né.
Un plus un font un,
C’est la force qui me permet de croire à demain.

Aimer,
Respecter,
Accepter,
Sans juger,
Sans tricher,
Sans regretter.
Un plus un ne peuvent faire qu’un
Quand on donne la parole au coeur;
Et si un jour, un plus un ne font plus un,
C’est que déjà tu ne crois plus au bonheur.
Les photographies, reportages, textes et poemes sont la propriété intellectuelle de Jean-Paul Brobeck et ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation écrite de l'auteur.