Un miroir pour 3 visages
Brobeck Jean-Paul
Le répondeur,


Solitude. Besoin d’une présence. Mes doigts courent sur le clavier à la recherche d’un ami. Et brusquement une évidence : le téléphone, c’est merveilleux.
Avez-vous songé qu’avec quelques résistances, trois fois rien de fil et quelques autres petites pièces, c’est tout simplement le miracle qui trône, là-bas, sur la petite table de l’entrée?
Avez-vous songé qu’il est possible de parler à quelqu’un qui vit déjà demain, ou alors, faisant le tour dans l’autre sens, on discute avec le passé. Et le tout, à la vitesse de la lumière avec tout juste quelques fractions de secondes de retard, quand la voix ricoche sur un satellite.

Mes doigts donc orchestrent la magie.

“Vous êtes bien chez Monsieur X qui est momentanément absent
Vous pouvez laisser un message, après le signal sonore.”

Je n’ai pas laissé de messager. J’avais besoin de chaleur et d’amitié et pendant que je raccrochais, j’avais la tête pleine d’images.

Dans mon coeur un répondeur : absent de soi-même.
Prisonnier d’une autre vie.
“ Vous pouvez laisser un message “
On n’a pas toujours envie

Et c’est ainsi que l’on passe souvent à côté de soi-même.
Les photographies, reportages, textes et poemes sont la propriété intellectuelle de Jean-Paul Brobeck et ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation écrite de l'auteur.